En 2018, Nike lancera sa gamme de hijabs pour les femmes sportives musulmanes, comme l’a annoncé la marque en début de semaine. De nombreux internautes appellent au boycott de Nike et l’accusent de soutenir l’oppression des femmes.

C’est une petite révolution que souhaite créer Nike, avec le lancement de son hijab début 2018. Si l’initiative est soutenue par l’ancienne athlète Amna Al Haddad, de nombreux messages appelant au boycott de la marque ont fleuri sur les réseaux sociaux, venant d’une frange très à droite de la population. Pire, ils accusent Nike de banaliser et soutenir l’oppression et l’asservissement de la femme.

« Triste, Nike, une véritable entreprise américaine, soutient l’oppression des femmes. Boycottez Nike maintenant, partagez et montrez votre soutien aux femmes. Triste Nike!! »

« Je n’achéterai PLUS JAMAIS quelque chose qui vient de Nike! Leur avidité pour l’argent est si grande qu’ils arrangent les musulmans ? Pas de loi de la charia en Amérique ! »

« Nike fait des profits sur la soumission, la domination et l’oppression des femmes. Je n’achèterai jamais plus de produits Nike. »

« Désolé Nike, mais je ne vais pas soutenir la sharia et l’oppression des femmes de quelque manière que ce soit. »

Un message de tolérance

Dans un long post Instagram, Amna Al Haddad est revenue sur la polémique, expliquant que le message envoyé par Nike avec cette campagne était important, tout en précisant qu’elle soutenait « les femmes musulmanes avec ou sans hijab » : « Le lancement de Nike Pro Hijab a provoqué des réactions contrastées sur la volonté de Nike de lancer un tel produit en ce moment. De mon point de vue d’ancienne athlète ayant participé à des compétitions en hijab, je dirais que les grandes marques ne voyaient pas l’intérêt ou le marché, ce n’était pas ‘à la mode’ et peu de femmes s’entraînaient ou participaient à des compétitions en hijab (…) Récemment, de plus en plus de femmes en ont exprimé le besoin »

Et d’ajouter : « En tant que femmes musulmanes, nous nous sommes déjà expliquées à ce sujet dans les médias, pour ma part dès 2011. Les grandes marques ne peuvent pas faire autrement que de nous remarquer et de s’emparer de notre rôle dans le secteur du sport. Elles savent que nous sommes là pour durer. C’est pourquoi elles se sont jointes au cortège et ont créé un nouveau hijab pour le sport, chose qui existait déjà depuis quelques années. Je soutiens les femmes musulmanes avec ou sans hijab. Elles s’habillent comme elles l’ont choisi. Par ce hijab sport, Nike encourage aussi une nouvelle génération d’athlètes à poursuivre le sport professionnel. Mais tout cela repose sur l’action des professionnels du sport qui se sont battus. »

Lci

PARTAGER