Le président Macky Sall a une nouvelle fois fait savoir mardi à Pikine que les infrastructures sont un « facteur essentiel de la politique sportive » du gouvernement du Sénégal.

« J’ai demandé au gouvernement de faire un maillage complet du territoire national avec des infrastructures sportives de qualité et conformes aux normes internationales », a-t-il déclaré à l’occasion de l’inauguration du stade Alassane Djigo de Pikine.
« La rénovation du stade Alassane Djigo est une réponse concrète et pertinente à une demande exprimée par la jeunesse de Pikine », a-t-il ajouté, saluant « la patience et la maturité » de la jeunesse de Pikine.
Le chef de l’Etat a par ailleurs précisé que la réhabilitation et la construction de stades dans plusieurs villes du pays obéit à cette logique. Par là, il veut annoncer le lancement des travaux des stades régionaux de Sedhiou, Kédougou et Kaffrine prévu dans les semaines à venir.
Les rénovations des stades Ngalandou Diouf de Rufisque, Mbao et Parcelles Assainies…ont été également évoquées.
En attendant, la ville de Pikine dispose d’un complexe sportif moderne de 2000 places avec une pelouse de dernière génération. Le coût de ce bijou est estimé à environ 1 milliard francs CFA.
Rappellons que la pose de la première pierre de la grande mosquée de Pikine a été également effectuée, ce mardi quelques minutes avant l’inauguration du stade.

Igfm

PARTAGER