En marge de l’atelier de formation des journalistes sur leurs rôles en période électorale, William Manel, le Gouverneur de la Région de Kédougou a attiré leur attention sur diverses situations.

« C’est pour moi, un plaisir renouvelé de prendre part à la cérémonie d’ouverture de cet atelier de formation des journalistes. En Afrique quand, on parle d’élections, les gens sont inquiets parce qu’à tout moment, on peut  basculer dans des contestations, dans la violence. Notre pays reste une démocratie majeure. Depuis l’indépendance, nous avons organisé tous les types d’élections sans problèmes. C’est grâce aux rôles joués par un faisceau d’acteurs notamment les autorités, la presse, les politiques. Cette formation permettra aux uns et aux autres de connaitre leurs droits. Cela demande équilibre entre les partis politiques, équilibre entre les candidats, équilibre entre  vos lecteurs, vos auditeurs et vous. Pour les législatives à venir, il y a un enjeu local. Il y a peut-être de potentiels candidats à vos côtés. Il est important d’intérioriser ces rôles et les partager dans les rédactions. Vous entrez en campagne en même temps que les candidats. Vous serez courtisés par tous les moyens. Le journaliste devient un personnage incontournable. Les électeurs ont besoin d’être édifiés sur les différents programmes.  Vous devrez jouer vos rôles par  neutralité, impartialité. Nous sommes très rassurés par la responsabilité dans le travail que vous exercez dans la région ».

Propos recueillis par Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.com