Revaloriser le statut des travailleurs des collectivités locales, telle est l’ambition de la création de ce syndicat. Le syndicat des travailleurs des collectivités locales a implanté ses germes à partir des terres du Fouladou pour l’ensemble du territoire national. Ces agents de l’état n »ont plus confiance à une quelconque formation syndicale pouvant prendre en compte leurs préoccupations. Voilà entre autres les mobiles de la mise sur pieds de ce syndicat qui montre à suffisance que les travailleurs des collectivités locales veulent voler de leurs propres ailes. Ainsi Arona Sarr est porté à la tête de ce syndicat pour une durée de trois ans renouvelables. Du coup, le secrétaire général compte sillonner le pays à la rencontre de ses collègues pour une très large adhésion dans le sens de fortifier cette structure à un militantisme engagé à la cause commune. Arona Sarr et compagnie sont plus que jamais déterminés à faire face au gouvernement pour une meilleure prise en compte des maux qui gangrènent la vie des travailleurs des collectivités locales.
ELHADJI MAEL COLY

PARTAGER