Les quotidiens du mercredi mettent en exergue la crise burkinabé, avec le sommet extraordinaire d’hier de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest(Cedeao) qui a décidé de réinstaller aujourd’hui le président de la transition, Michel Kafando.

«Sommet de la Cedeao sur le Burkina : Macky accélère ses collègues», titre L’As, dans lequel journal, le président en exercice de la Cedeao estime : «Il y a urgence d’agir pour éviter l’impasse et le chaos».

Selon Le Quotidien, «le Burkina retourne, à la transition».

«Le putschiste réinstalle le président du Faso…Il se plie aux décisions de la Cedeao», titre Le Populaire, soulignant qu’un haut comité de chefs d’Etat conduit par Macky Sall se rend aujourd’hui à Ouagadougou.

«Michel Kafando réinstallé aujourd’hui», titre Le Soleil qui fait état de recherche de solutions consensuelles.

De l’avis du Témoin, «la Cedeao a rectifié sa médiation» en envoyant quatre chefs d’Etat à Ouaga.

Le journal Libération revient sur la mort du mannequin Maty Mbodj et informe que deux dealers et un taximan (sont) arrêtés».

A la Une de La Tribune, l’ancien ministre des Collectivités locales, Aliou Sow parle de » son «audience avec Macky Sall». «Je n’ai pas créé un parti pour aller me compromettre», dit M. Sow.

L’Observateur s’intéresse à la nomination de consuls et de consul généraux et titre : «Les choix peu diplomatiques de Macky Sall».

Selon ce journal, le parti présidentiel fait main basse sur la France

PARTAGER