Eman Ahmed Abd El Aty, 36 ans, pèse 500 kilos. Face à cette situation qui menace sa santé, cette Égyptienne s’est rendue en Inde pour subir une opération de la dernière chance. Un voyage qui n’a pas été de tout repos.

Les médias l’ont surnommée « la femme la plus grosse du monde ». Eman Ahmed Abd El Aty, Égyptienne de 36 ans, est arrivée à Bombay tôt ce samedi dans le but de subir une opération chirurgicale à même de lui faciliter la vie.

C’est un véritable chemin de croix auquel cette femme, qui pèse 500 kilos, a dû faire face pour pouvoir se rendre en Inde auprès du Dr. Muffazal Lakdawala, spécialiste en chirurgie bariatrique. Dans un premier temps, le pays a refusé de lui délivrer un visa puisqu’elle n’était pas en mesure de voyager. Mais grâce au chirurgien Lakdawala – qui a interpellé sur Twitter le ministre des Affaires étrangères indien – Eman a pu se rendre jusqu’à Bombay.

« Un défi » pour le chirurgien

Pour pouvoir être transportée, l’Egyptienne a dû, une fois arrivée à l’aéroport, prendre place dans un lit conçu sur mesure puis placé à l’arrière d’un camion. Une fois à l’hôpital, c’est grâce à un élévateur que la patiente a pu rejoindre sa chambre. L’objectif désormais pour le chirurgien : parvenir à lui faire perdre de 90 à 130 kilos. Une opération qui s’annonce délicate puisque, l’année dernière, le spécialiste confiait au Washington Post qu’il ne savait pas encore exactement comment s’y prendre. « Cela sera un défi », affirmait-il.

Lci

PARTAGER