Dans la capitale du Fouladou, le mot d’ordre du Grand Cadre n’a connu aucun succès. Les enseignants membres de ce regroupement de syndicats n’ont pas observé le débrayage de ce jeudi à partir de 10 h00. Partout dans les différents établissements et écoles du département surtout dans la commune, les enseignements apprentissages se sont déroulés normalement aux heures requises. Ces enseignants se disent préoccupés par les élections de représentativités prévues le 26 avril prochain.

ELHADJI MAEL COLY

PARTAGER

Laisser un commentaire