C’est un drame effroyable qui s’est déroulé dans une famille sans histoire de l’Illinois. Randall R. Coffland, 48 ans, a abattu ses jumelles Brittany et Tiffany, âgées 16 ans, d’une balle dans la tête avant de se donner la mort. Seule son épouse, criblée de balles elle aussi, a réussi à s’en tirer.

« Je viens de tirer et de tuer mes deux enfants, et j’ai tiré sur ma femme, et je vais me tirer dessus. Mes deux filles sont mortes et je vais me suicider ». Ce sont les mots exacts de Randall R. Coffland, dont l’appel aux forces de l’ordre de vendredi dernier a été diffusé par la police.

L’une des filles a été retrouvée dans le salon, l’autre dans son lit. Le père était déjà mort quand les secours sont arrivés et qu’ils ont découvert une scène de crime épouvantable. Si la mère de famille a survécu, ce ne serait pas un hasard: touchée aux jambes, son mari l’aurait volontairement visée pour la faire souffrir et pour qu’elle succombe après une longue agonie.

« Oh mon dieu! Mon mari a tiré sur mes enfants! »
Outre l’appel du père, le 911 a aussi reçu un appel désespéré de la mère. « Oh mon dieu! Mon mari a tiré sur mes enfants! », hurle Anjum Coffland au téléphone. « Il m’a tiré dessus… mes filles sont mortes, mes filles… Oh mon dieu! ». Au loin, son mari semble déterminé. « Je veux que tu vives et que tu souffres autant que moi! », dit-il.

L’appel laisse deviner l’horreur de la scène. « Il a tué mes filles, il a tué mes filles. Il m’a tiré dessus. Il a tué mes filles. Putain, il a tué mes filles. J’ai perdu beaucoup de sang. (…) Mes filles! L’une d’elles est dans la chambre je crois. Il faut qu’elles soient prises en charge. S’il vous plait! »

Selon le Chicago Sun Times, le couple était séparé depuis plusieurs mois. Une dispute avait déjà éclaté en février, obligeant la police à se déplacer. Personne n’avait été interpellé à l’époque. Cette fois, le conflit a basculé dans l’horreur absolue.

7sur7.be

PARTAGER