La sortie du PDS sur le drame de Mina exigeant la démission du gouvernement reste en travers de la gorge des « apéristes ». Après la réaction du porte-parole de l’Apr et du gouvernement, Seydou Guèye, c’est au tour du président du groupe parlementaire Bennoo Bokk Yaakaar de monter au front pour un autre tir de barrage. Selon Moustapha Diakhaté,
« les ignominieuses attaques du Pds contre la gestion du drame de Mina et de l’accueil des Lionnes par Macky Sall et son Gouvernement sont un monument d’élucubrations choquantes, vulgaires et honteuses. La médiocrité du bilan du Pds en matière de sérieux et de responsabilité, ne lui confère aucune légitimité à jouer les donneurs de leçons. C’est sous le magistère de Wade avec le naufrage du ferry le Joola provoquant la mort de plus de 2 000 personnes alors qu’il était conçu pour en transporter 550 que l’humanité a subi la plus grande tragédie de l’histoire navale du monde en temps de paix. Donc incriminer la gestion du drame de Mouna par le gouvernement et accuser Macky de ‘recupérationisme’ pour avoir honoré le parcours exemplaire des vaillantes Lionnes du basket sénégalaisest une grosse escroquerie politicienne pour escamoter sa désastreuse gouvernance et sa profonde déconfiture actuelle ».
Moustapha Diakhaté estime que « les populations meurtries attendent du Pds compassion et recueillement, comme l’avait fait son opposition lors du drame du Joola en 2002 et non l’instrumentalisation mensongère par un populisme ringard de la tragédie qui frappe le Sénégal ».

PARTAGER

3 Commentaires

  1. Je continue de dire que ces gens sont ignares en communication. Dans cette sortie Diakhaté fait s’équivaloir le drame du Joola et la mauvaise organisation du pèlerinage à la Mecque 2015. Ce qui fait qu’il reconnaît implicitement la responsabilité du pouvoir de Macky Sall.
    Seulement il surfe sur deux amalgames.
    1- Il n’y a pas de sénégalais à condamner le pouvoir sur le fait qu’il y ait des morts en Arabie Saoudite. Cependant que la condamnation est ferme quant à la gestion scandaleuse du drame par la commission du pèlerinage et le pouvoir de Macky. La condamnation est ferme quant à la mauvaise organisation qui a fait que nous nous sommes retrouvés avec 130 pèlerins qui n’ont pas pu partir, une première dans l’histoire du Sénégal. Diakhaté fait donc une utilisation des morts sénégalais contre l’opposition. C’est de la politique macabre.
    2- L’opposition contre Wade hier, comme aujourd’hui, n’a jamais eu la moindre compassion pour les morts du Joola autre que celle qui permet d’en tirer le maximum de bénéfices politiques.
    Et enfin, après le drame du Joola, on pourra tout dire sauf que Wade n’a pas limogé ceux qui étaient dans la chaîne de gestion du Joola. Même le premier ministre d’alors, Mame Madior Boye, a été remerciée pour cette raison selon certains. La presse de l’opposition d’alors, du pouvoir d’aujourd’hui, a longtemps titré sur l’épouvantail du jugement de Mame Madior par la justice française.
    Alors, si la logique de Diakhaté vaut quelque chose, le premier ministre actuel doit faire ses bagages, le ministre des affaires étrangères aussi, de même que la totalité de la commission. Si Abdoulaye Wade reste leur miroir voilà ce que l’actuel drame doit donner.

  2. @xeme
    Je pense que leur véritable problème est que chacun veut réagir le premier sans se donner le temps de réfléchir sur ce qu’il doit dire et comment il doit le dire comme si Macky a fixé un prime qui va au premier répondeur. Je ne peux pas penser qu’ils soient aussi nuls en communication pour s’offrir à l’ennemi chaque jour que Dieu fait. C’est eux qui offrent les armes de leur propre destruction et cette obsession qu’ils ont envers Wade sur qui ils ont besoin de se référer pour exister est la démonstration de leur amateurisme.
    L’unique chose qui va nous manquer après les élections de 2017 c’est de voir des hommes vilains, sans classe, des femmes de bornes fontaine qui nous ferons RIRE.

  3. CET ENERGUMENE DE MOUSTAPHA DIAKHASSE N A AUCUNE CREDIBILITE AVEC SON FRANCAIS BOITEUX.UN PERSONNAGE QUI A TJRS UNE BOUTEILLE DEVANT LUI S IL NE PORTE PAS LE SAC DE MAREME FAILLE EN BANDOULIERE NE MERITE PAS L ATTENTION.ON LUI POSE LA QUESTION DE SAVOIRE QUELLE POSITION AUCUPAIT SON MENTORE MAKYAVELIQUE JUDAS SALE AU COEUR DES INSTITUTIONS AU MOMENT DU DRAME LE DIOLA ? ALORS Mr DIAKHASSE FERME TA GUEULE TOI ET TON MENTOR QUE WADE A TIRE DE L ANONYMAT JUSQU A CE QUE TA GUEULE DE BOIS S ESTOMPE SVP…

Comments are closed.