À Nioro où il tenait un meeting, Me El Hadj Diouf a clairement martelé, jeudi, sa ferme ambition de remplacer Moustapha Niasse et d’occuper le fauteuil de Président de l’Assemblée nationale. Pour lui, il s’agira de mettre un terme à un suivisme parlementaire regrettable mais aussi de « dégager » de l’hémicycle cette pléthore de députés qui passent « tout leur temps à dormir et à citer mécaniquement les lois ». L’avocat -chef de parti de déplorer le comportement de ses collègues qui sont davantage acquis à la cause du Président de la République qu’à celle du peuple.

Il précisera que son compagnonnage avec le Président Macky Sall ne l’empêche pas d’avoir à l’œil le fauteuil présidentiel, mais préfère décaler cette ambition et se concentrer sur les législatives prochaines.

PARTAGER