Turbans et hijab font leur entrée dans l’armée américaine. La couleur des coiffes devra toutefois rester en harmonie avec l’ensemble de l’uniforme attribué par l’armée.

L’armée américaine fait un pas en avant vers la diversité culturelle. The Independent nous apprend que désormais le port du hijab (voile) et/ou du turban est officiellement autorisé dans les rangs. De même que la barbe, jusqu’ici proscrite.

Les nouvelles règles prévoient en effet que les militaires hommes ou femmes pourront se couvrir la tête dans la plupart des circonstances et pour autant qu’ils ne présentent pas « un danger concret et spécifique ». Les coiffes devront par ailleurs résister aux flammes, avoir un ton relativement fade, leurs couleurs devant être harmonieuses avec le reste de l’équipement, surtout lors du port d’un matériel de combat ou de camouflage.

Cette officialisation est le fruit d’un long processus au sein de l’armée US,
comme l’a souligné une note d’Eric Fanning, l’actuel secrétaire à l’armée de terre. »Depuis 2009, de nombreuses dérogations religieuses ont été formulées, principalement pour trois obédiences », peut-on lire. « Les demandes concernaient le port d’un voile, d’une barbe ou d’un turban. En raison de l’absence de problème rencontré avec des soldats portant ce type de vêtement, j’ai déterminé que les commandants de brigade approuvent
les demandes allant en ce sens ».

Les soldats auront le droit d’adapter leur casque ou toute autre forme de protection à leur coiffe ou à la longueur de leur cheveu, dont la règle est également assouplie. La mesure a été saluée par l’ensemble de la communauté Sikh et particulièrement par le capitaine Simratpal Singh. « Nous sommes heureux des progrès réalisés par cette nouvelle politique de tolérance et de diversité religieuse ».

« L’armée de terre a passé en revue l’ensemble de ses règles pour s’assurer qu’elle laissait à chacun de ses soldats la chance de servir la nation, quelle que soit leur origine religieuse », a de son côté communiqué le porte-parole de l’Armée de terre.

7sur7.be
PARTAGER