Malgré le scandale Panama Papers, Pierre Atépa Goudiaby veut faire de l’Île de Karabane un paradis fiscal. Il dit même en avoir parlé avec le chef de l’Etat : «Je veux faire de l’île de Karabane un Panama bis, une zone de libre-échange afin que les africains puissent venir en toute transparence y déposer leur argent et n’aient pas besoin d’aller au Luxembourg ou au Panama. J’en ai déjà parlé au Président Macky», a indiqué l’architecte dans le journal l’As.

PARTAGER