Malgré son succès musi­cal en 2016 et le soutien infaillible de son public, Renaud, aujourd’­hui séparé de Romande Serda, souffre d’un grand manque d’amour.

Après avoir sombré dans l’al­cool et la dépres­sion, Renaud est fina­le­ment libéré de ses démons. Après avoir assuré qu’il ne buvait « plus une goutte d’al­cool » et qu’il « pétait la forme » sur sa page Face­book, début 2016, le chan­teur a fait son grand retour musi­cal. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce dernier a été réussi. Avec près de 730 000 exem­plaires vendus, son dernier album éponyme s’est classé en tête des ventes de disques en France, battant ainsi la grande Céline Dion, les Kids United et le succes­seur de Claude François, alias M Pokora.

Preuve que l’argent et le succès ne font pas le bonheur, Renaud, séparé de Romane Serda après 10 ans d’his­toire d’amour, depuis 2011, a récem­ment confié qu’il souf­frait d’un grand manque dans sa vie : « Je n’ai pas de gonzesse. C’est comme si je n’avais plus de libido. Comme si j’étais condamné à vivre avec mes assis­tants… Et puis je n’ai plus envie d’être le coureur de jupons que j’étais naguère», s’est-il lamenté dans une inter­view accor­dée à Paris Match.

S’il est seul en amour, Renaud peut toujours comp­ter sur le soutien de sa famille recom­po­sée. En octobre 2016, ils étaient tous là pour l’ap­plau­dir dans les tribunes du Zénith de Paris : ses enfants Lolita et Malone, ainsi que les deux femmes de sa vie Romane Serda et Domi­nique.

Gala

PARTAGER