Un deuil a frappé la Radio Télévision Ivoirienne (RTI). Et pour cause? Son ex animateur vedette, Kader N’Dao a rendu l’âme. Il est décédé mardi 14 février. L’annonce de sa mort a surpris ses fans et de nombreux auditeurs et téléspectateurs.

Beaucoup d’ivoiriens se demandent. Mais, selon plusieurs proches du défunt, Kader N’dao serait décédé des suites d’une crise. L’animateur aidait au développement d’une radio d’une structure baptisée  «Abidjan show».

A en croire plusieurs sources, l’ex animateur n’était pas malade. Il a quitté la maison bien en forme pour une réunion  qui devait se tenir dans la nouvelle structure. Et c’est au début de la réunion que Kader a eu une crise. Ses collègues l’ont vite transféré d’urgence à la Polyclinique des Deux Plateaux à Cocody.

Kader N’Dao ne se relèvera plus. Il a rendu l’âme au moment où les ivoiriens célèbraient la fête de Saint Valentin.

Kader N’dao est très connu du public dans l’émission ‘Eclat de rire ». A la Rti, le défunt avait animé « Midi Première » et le concours culturel dénommé « Podium ». A un moment donné de sa vie, il s’est exilé aux Usa pendant une dizaine d’années avant de rentrer au pays.

Jusqu’en janvier dernier, Kader N’dao  animait depuis Abidjan l’émission hommage à Roger Fulgence Kassy, un autre « dinosaure » de la télévision.

Selon Koaci, avec la mort de cet animateur , la RTI a perdu l’un de ses grands animateurs qui a participé avec feu Kader Kourouma, Dorothée Adou, Jean Claude Kodjane ,John Jay, Biram Diawara, Consty Eka etc…, à l’éclosion de la chaine radio « Fréquence 2» dans les années 90.

L’on se rappelle de cette phrase de l’illustre disparu sur sa page Facebook à l’orée de la nouvelle année 2017: « Soyons heureux chers amis.Plein de bonnes choses à tous pour 2017, avec en prime, la santé, l’amour et le recul nécessaire dans nos jugements, pour faire de la terre des hommes, un meilleur endroit pour vivre ensemble ».

Afrikmag

PARTAGER