S’il tente d’asseoir sa popularité sur les réseaux sociaux, Emmanuel Macron ne réussit pas à tous les coups…

A moins de 100 jours du premier tour de la présidentielle, Emmanuel Macron n’a toujours pas présenté son programme. Et si certains, ses partisans comme ses détracteurs, l’attendent de pied ferme, l’ancien ministre de l’Economie, lui, préfère faire le buzz. C’est ainsi qu’il a récemment accordé une interview totalement décalée au site internet Konbini, dans laquelle il confiait son amour pour Léo Ferrer et la blanquette de veau, tout en donnant son avis sur les films pornos

Mais s’il espérait casser internet comme Kim Kardashian, c’est raté. Car si son « interview hashtag » a été visionnée un million de fois, la mayonnaise n’a vraiment pas pris, comme l’explique le journal L’Opinion lundi 13 février. Sur les réseaux sociaux, peu d’internautes ont relayé, partagé ou commenté les confidences d’Emmanuel Macron, en tout cas trop peu pour lui permettre de créer un buzz digne de ce nom. Tout n’est toutefois pas perdu pour le jeune et fringant ex-banquier d’affaires. « Il n’a pas de pic mais il est un sujet conversationnel constant. Cela montre qu’il interpelle », explique à nos confrères Véronique Reille-Soult, spécialiste des réseaux sociaux. La preuve : depuis l’annonce de sa candidature à la présidentielle le 16 novembre, le nombre de personnes qui parlent de lui sur Facebook a été multiplié par dix.

Closer

PARTAGER