Lors de la conférence de l’Organisation des Travailleurs et Étudiants Sénégalais de France (OTESF) sur la détention arbitraire de Karim Wade, Ibrahima Diop le chargé de communication du PDS a martelé à l’audience que Karim Wade était victime d’une séquestration arbitraire
Rappelons que la conférence qui se tient à la salle MAS au 10 rue des terres au curé, dans le 13ème arrondissement de Paris porte sur le thème : l’Avis du Groupe de Travail de l’ONU dans l’affaire Karim WADE : Quelles incidences juridiques ? Animée par l’éminent avocat Maître Abdoulaye Tine du barreau de PARIS par ailleurs Professeur de droit pénal international et d’autres personnalités politiques et juridiques

PARTAGER