De nombreux quartiers de Kinshasa étaient inondés mardi matin à la suite d’une brusque montée des eaux provoquée par un violent orage, faisant craindre des pertes en vies humaines.

Dans la Gombe, quartier nord de la capitale de la République démocratique du Congo, la rivière éponyme est sortie de son lit, a constaté un journaliste de l’AFP.

Vers 7h30, les rares personnes dehors surprises par la pluie tentaient de s’abriter tant bien que mal à des arrêts de bus bondés sur le boulevard du 30 Juin, la grande artère du centre administratif de la capitale.

A Lingwala, autre quartier nord de la capitale, des habitants étaient bloqués chez eux par la montée de l’eau, selon une journaliste de l’AFP.

L’orage a commencé peu avant le lever du jour. Selon des habitants joints par téléphone, les rivières Makelele et Kalamu, dans des quartiers du centre de la capitale ont débordé également. Après une courte accalmie, les précipitations ont repris de plus belle et la pluie continuait de tomber à 9h30 sur Kinshasa, mégapole de 10 millions d’habitants pratiquement dépourvue d’infrastructures modernes et de secours organisés.

7sur7.be

PARTAGER