Il semblerait que l’affaire Khalifa ait ouvert la boîte de Pandore. En effet, aucun maire n’est plus à l’abri actuellement. Les partisans du maire de Dakar vont vouloir qu’on sorte les dossiers incriminant les proches de Macky pendant que le camp du pouvoir essaiera d’encore plus pointer les failles dans la gestion des maires qui soutiennent l’édile de la capitale. Et les conseillers municipaux de Grand Yoff sont bien partis pour sortir les cafards du placard de Madiop Diop.

« Après avoir lu l’intervention de monsieur le maire de Grand-Yoff Madiop Diop qui profite de l’affaire Khalifa Sall pour faire beaucoup de bruit afin qu’une fois interpellé pour faute de sa gestion, il puisse ameuter la population pour leur faire croire que c’est un règlement de compte. Et pourtant nous conseillers à Grand Yoff, avons mis le coude sur un dossier brûlant sur les agissements du maire qui crie toujours la transparence de sa gestion », ont dit ces conseillers, certainement des membres de l’Apr. Ils réclameraient des éclairages sur les « 135.000.000 FCfa de salaire en 2016 payé à des contractuels pour la plupart licenciés et enfin l’identité des fournisseurs dont certains sont payés sans rien faire et d’autres attendent avec leurs bons de commande visés en 2016 pour être payés dans le budget de 2017 ».

Quoi qu’il en soit, c’est l’IGE qui se charge de fouiller la gestion des mairies. Et, s’il se trouve qu’il y a des soupçons de malversations, c’est à la justice de s’en occuper. En attendant, le maire de la commune de Grand Yoff peut vaquer tranquillement à ses occupations ou essayer de mettre de l’ordre dans ses dossiers en attendant que les enquêteurs passent. Car, par les temps qui courent, mieux vaut s’attendre à tout.

PARTAGER