Khalifa Sall
Khalifa Sall incarcéré pour détournement de deniers publics

Le maire de Dakar fera face au Doyen des Juges, ce matin, pour être auditionné sur le fond du dossier. En effet, ses avocats se disent confiants puisque le dossier est vide et que les accusations dont leur client fait l’objet sont purement politiques.

« Il s’agit d’une machination politico- judiciaire. Nous n’avons jamais eu de crainte parce que lorsque l’on sait que là où on va, il n’y pas un chat à fouetter, ce n’est pas un dossier. Nous restons cohérents dans nos réflexions et aussi constants dans nos convictions. On sait pourquoi ils l’on arrêté, c’est parce que c’est un challenge très sérieux sur les élections législatives qui se tiendront dans maximum deux mois et pour l’élection présidentielle. on cherche à le rendre non éligible», a laissé entendre Me Ciré Clédor Ly.

Et pour mettre un terme à cette situation, la robe noire demande aux uns et aux autres de se ressaisir dans l’intérêt de tout le monde: « nous espérons que dans l’intérêt de la démocratie et de l’Etat de droit, que les gens se ressaisissent et que l’on range cela dans les oubliettes et que les gens travaillent dans l’intérêt de ce pays ».

PARTAGER