Jusqu’à présent, la France déconseillait à ses ressortissants de se rendre en Casamance. Mercredi, Paris a changé d’avis, cessant de considérer cette région sénégalaise comme « une zone à risques ».

PARTAGER