L’APR ne veut pas d’Ousmane NGOM. Et c’est Moustapha Diakhaté qui sonne la charge contre l’ancien ministre de l’intérieur de Wade. Pour le président du groupe parlementaire Benno Bokk Yaakar, il n’est pas question que l’ancien libéral transhume à l’Alliance pour la République (Apr).

Sur les ondes de la Rfm, il a évoqué, entre autres raisons, l’implication de Ousmane Ngom, à l’époque ministre de l’Intérieur, dans l’affaire Mamadou Diop, mort en 2012 lors des manifestations contre un troisième mandat du Président Abdoulaye Wade.

PARTAGER

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.