La Sénatrice Awa Kane…Une Wadiste convaincue et une libérale au cœur d’or !

Dans le paysage politique sénégalais, il est rare de voir des femmes ayant des responsabilités fortes

au sein des différents partis. Xibaaru va vous faire découvrir une femme politique sur qui tout pèse.

Souvenez-vous de cette phrase devenue célèbre prononcée par le Président Abdoulaye Wade lors de son retour historique au Sénégal au salon d’honneur de l’Aéroport d’Orly : « Vous êtes la Fédération la plus dynamique du parti, vous faites un excellent travail, je suis fier de vous ». L’ancien président s’adressait aux militants de la Fédération PDS France qui font un travail remarquable depuis la défaite de 2012.

Mais derrière cette détermination des libéraux à Paris, se cache une femme qui mène un travail de titan pour la réussite de toutes les activités du PDS en France. Elle est humble, courtoise et disponible à assister les militants dans le besoin.

Elle se nomme Awa Kane, l’ancienne sénatrice sous le régime libéral, membre du comité directeur et par ailleurs Secrétaire chargé des Sénégalais de l’Extérieur au sein du « shadow cabinet » du Président Wade. Elle a fait obtenir dix conseillers municipaux au PDS dans sa base à Matam.

D’après les témoignages recueillis auprès des militants, le PDS France lui doit énormément, elle dépense temps, énergie, et argent personnel sans compter ni rien attendre en retour pour le fonctionnement du parti en France. Sa générosité légendaire est louée même en dehors de son parti. Les responsables du FPDR (Front Patriotique pour la Défense de la République) ne me démentiront pas, lors de la dernière réunion du FRONT dans un café près de la Gare du Nord, elle a payé toutes les dépenses des leaders de l’opposition présents. Je peux vous dire que l’addition était bien salée. Plus récemment hier, lors de la manifestation des libéraux et karimistes (MISALK de Ngoné Gomis, ASSKAW de Hattab Ndiaye, CIKAW de Gnama Toure et MALIK de Racine Gueye) au Trocadéro c’est encore elle qui a de nouveau déboursé plus de 300 euros pour payer les batteurs de tam-tam et la sonorisation.

Bref, la liste est loin d’être exhaustive. C’est la MAMI NOVA des libéraux. Gadjé Ngalama à elle .En tous cas, Me Wade devrait être fier de cette responsable qui ne ménage aucun effort pour redynamiser le PDS en France et pourtant des responsables libéraux milliardaires sont à DAKAR mais ne font rien pour aider les pauvres militants de PARIS.

Dans nos prochaines éditions, nous vous ferons découvrir une autre grande dame, elle aussi femme de l’ombre.

Regardez son intervention à la place du Trocadéro.

Pape Sembène pour Xibaaru.