Thierry Henry : « Mbappé a quelque chose de particulier »

Sky Sports Pundit Thierry Henry prior to the Premier League match at the Vitality Stadium, Bournemouth. Photo : Andrew Matthews / PA Images / Icon Sport

Invité de la Team Duga sur RMC hier soir, Thierry Henry est longuement revenu sur la situation de son club formateur, l’AS Monaco. L’attaquant des Bleus a déjà sa petite idée sur le dénouement de cette saison de Ligue 1. « J’ai été les voir cette année et j’ai été très bien accueilli. Ce n’est pas facile de gagner un titre à Monaco. Par rapport à ce que je vois, ils sont favoris pour remporter le championnat cette saison… et de loin. Ils ont ce mélange d’expérience, d’efficacité et de jeunesse. »

Le Titi voit même plus loin que le championnat pour l’ASM, qui devra prochainement faire face à une grosse échéance européenne. « Monaco a une belle histoire en Ligue des champions. Le club n’est pas souvent qualifié, mais quand c’est le cas, Monaco va loin. J’ai dit il n’y a pas longtemps : « Attention à Monaco ». prévient-il. Le 21 février prochain, les hommes du Rocher auront l’occasion de donner raison à Henry, lors de leur déplacement à Manchester, pour y affronter City.

Beaucoup de joueurs talentueux peuplent l’effectif monégasque, mais il en est un qui promet, peut-être plus que les autres. Régulièrement comparé à Thierry Henry, Kylian Mbappé affole par ses performances à son jeune âge, et ne laisse personne indifférent. »Avec Mbappé, on a les mêmes lèvres et peut-être le même front. Blague à part, je n’aime pas comparer. Mais pour l’avoir rencontré, j’ai vu un petit serein, respectueux, qui a envie d’apprendre. Franchement, ça fait un petit moment que je le suis. Quand je l’ai vu entrer en jeu l’année dernière à Tottenham en Ligue Europa, dès son premier contrôle, je savais que c’était un joueur de foot. J’ai dit : « C’est qui lui ? » A 16 ans et demi, il demandait la balle, il dribblait, il prenait des coups, il se relevait et il redemandait la balle. L’envie y était. J’ai dit : « Attention, le petit, il n’est pas mal. » lâche l’ancien Gunner.

Avant d’avouer et de conseiller. « Mbappé a quelque chose de particulier, soyons honnêtes. A lui de garder la tête sur les épaules et ça viendra tout seul. »

Tu as encore beaucoup à apprendre, jeune Padawan.

Partager