Deux ans de suspension pour le vice-champion du monde du javelot

0
100
(FILES) This file photo taken on August 15, 2013 shows Egypt's Ihab Abdelrahman competing in the men's javelin throw qualifications at the 2013 IAAF World Championships at the Luzhniki stadium in Moscow. World javelin silver medallist Ihab Abdelrahman could miss next month's Rio Olympics, after Egypt's anti-doping organisation said on July 24, 2016 they were temporarily suspending him after a positive test. / AFP PHOTO / ADRIAN DENNIS

L’Égyptien Ihab Abdelrahman, vice-champion du monde du javelot à Pékin en 2015, a été suspendu deux ans pour dopage, a-t-il confirmé lui-même sur les réseaux sociaux.

Ihab Abdelrahmann 27 ans, avait été contrôlé positif à la testostérone le 17 avril à son domicile. Il avait été exclu des jeux Olympiques de Rio.

« Après avoir attendu six mois, l’agence anti-dopage égyptienne m’a officiellement informé de ma suspension pour deux ans » a écrit Abdelrahman sur son compte Facebook.

Il avait conquis la première médaille égyptienne aux Mondiaux d’athlétisme. Ihab Abdelrahmann a annoncé aussi son intention d’aller en appel de sa suspension devant le TAS, le tribunal arbitral du sport. « Je n’ai pris aucune substance interdite durant toute ma carrière et l’agence anti-dopage égyptienne va devoir répondre à beaucoup de questions devant le TAS. Je me battrai jusqu’au bout pour prouver mon innocence », rajouté l’Egyptien qui avait lancé le javelot à 88m99 lors des championnats du monde à Pékin, n’étant devancé que par le Kenyan Julius Yego (92m72).

7sur7.be