Yankhoba Seydi du SAES : « Macky est passé à côté…Nous voulons qu’il se prononce sur les points du protocole »

Macky Sall a soutenu ce week-end,  que « le syndicalisme est en train de détruire les bases des universités africaines »…Réactions de :

Yankhoba Seydi, coordinateur du Saes de Dakar :  «Il est passé à côté»

« Il est passé à côté. Nous ne l’invitons pas sur du syndicalisme. Nous voulons qu’il se prononce sur les points qui ont fait l’objet de protocole d’accords du gouvernement, sur lesquels lui-même a pris des engagements. Il n’a rien à nous apprendre sur le syndicalisme. C’est dommage parce que c’est la parole présidentielle, première institution du pays. Il n’avait pas besoin de cela. Qu’il nous évite à lui faire un rappel historique qu’il a fallu une grève des étudiants pour qu’il bénéficie d’une bourse.   Ses conditions sociales n’étaient pas de nature à assurer quelque chose de prometteur. Ce syndicalisme qu’il déchire lui a permis d’avoir ce qu’il a aujourd’hui. C’est un manque de reconnaissance. Il est passé à côté. On l’invite pas à nous faire un cours sur le syndicalisme. La parole présidentielle doit être sacrée. Les travailleurs l’interpellent sur les accords que le gouvernement a signés »

Sud