Visite du Pm français, politique et faits de société au menu des quotidiens du vendredi

Divers sujets dont la visite officielle de deux jours (22 et 23 septembre 2016) du Premier ministre français, Manuel Valls, à Dakar, la politique et les faits de société, se partagent la Une de la presse parue vendredi.

«Arrivé hier à Dakar, le Premier ministre français Manuel Valls, reçu aujourd’hui par le Macky Sall», titre Le Soleil, soulignant que les Français résidant au Sénégal le perçoivent «comme l’homme aux deux visages et de défis».

En matière de diplomatie économique, nos confrères de ce quotidien national informent que «la France veut renforcer ses relations avec son ancien pré-carré».

«Education, terrorisme, coopération,…Le Manuel de Valls», titre Le Quotidien.

Parlant de politique, EnQuête se focalise sur le 1er Conseil du mouvement And dolel Khalifa Sall ce samedi et met «Khalifa face à son destin».

«Frappé d’ostracisme au sein du Parti socialiste et ouvertement poussé vers la sortie, le maire de Dakar devrait bientôt se déterminer sur son avenir politique», écrit le journal.

Analysant l’alliance avec Benno (coalition présidentielle) aux législatives de 2017, Walfadjri note que «Tanor monte la base du Ps contre Khalifa».
Pendant ce temps, Direct-Info met en exergue le député Mously Diakhaté qui plonge dans le pétrole et estime que «Macky Sall n’est nullement impliqué dans Petro Tim qui est une affaire entre Aliou Sall et les Libéraux».

Dans ce journal, la parlementaire affirme que «Samuel Sarr a présenté Aliou Sall à Frank Timis» et que «Nafi Ngom Keïta est chargé de déstabiliser Macky comme elle l’avait fait contre Idy».

Nos confrères de La Tribune poursuivent la polémique sur les contrats pétroliers, et donnent la parole à Malick Gakou, coordonnateur de la nouvelle plateforme de l’opposition.

«Les menaces du Pm, c’est du vent. Rien ni personne ne pourra entacher notre union sacrée pour la patrie», soutient Malick Gakou à la Une de la Tribune.

De son côté, Le Témoin fait état d’opération combinée suite à la mutinerie de Rebeuss et informe que «le Gign (Groupe d’intervention de la gendarmerie nationale) et le Cynogroupe fouillent Rebeuss».

Ce faisant, le journal révèle que «tous les quartiers et cellules sont visités de fond en comble» et que «plusieurs téléphones et armes blanches sont saisis».

«Enquête judiciaire sur la mutinerie du 20 septembre 2016-Rebeuss suspendue à un rapport», titre L’Observateur, soulignant que le Procureur est à l’écoute du colonel Daouda Diop, directeur de l’Administration pénitentiaire.

Insistant sur le «scandale à la DAF (Direction de l’automatisation du fichier)», L’As informe qu’un policier, deux Agents de sécurité de proximité et deux opérateurs sont écroués car, ils vendaient des documents moyennant de fortes sommes d’argent

«Fuite mouvementée de l’ancien ministre de l’Intérieur gambien vers la Suède-Ousmane Sonko intercepté à Dakar», titre Libération précisant que brièvement interpellé et bloqué, il a été finalement autorisé à embarquer.