Une plateforme d’assistance au Port de Dakar pour l’exportation des fruits et légumes

Les ports de Dunkerque (Paris) et de Dakar ont proposé au ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural une plateforme d’assistance à l’exportation des fruits et légumes sénégalais vers les marchés européen et russe, a annoncé François Soulet De Brugière, président du conseil de surveillance du grand port maritime de cette commune du nord de la France.
Les deux ports ont proposé au ministre « une solution qui va permettre d’assister grandement l’exportation des fruits et légumes sénégalais vers le marché européen et russe via une plateforme dédiée qui se trouvera sur Dunkerque », a-t-il dit au terme d’une audience que lui a ccordée Papa Abdoulaye Seck.
Selon le dirigeant portuaire français, il s’agira « de faire de la formation auprès des acteurs sénégalais, pour qu’ils connaissent mieux le marché européen », mais aussi de « mettre en place cette plateforme qui sera un port avancé de Dakar sur les côtes de la mer du nord ».
Ladite plateforme consistera également en « un centre d’accompagnement » des commerçants sénégalais qui voudraient vendre ses produits en Europe, a expliqué le président du conseil de surveillance du grand port maritime de Dunkerque.
Il a assuré avoir « l’accord complet du ministre », ce qui va amener les deux parties à « travailler vite » pour être « en mesure de donner de très bons résultats de cette coopération dans les mois qui viennent ».
« Les produits sénégalais peuvent être de qualité, il y a un effort à faire pour être aux niveaux les plus exigeants du marché européen mais en tout cas, tous les ingrédients sont là pour que le Sénégal soit au top de ce marché dans les années qui viennent », a souligné M. Brugière
Selon lui, le Sénégal effectue déjà cet effort « par certaines productions » et « il va le prouver par une généralisation de cette qualité ».
Le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, Papa Abdoulaye Seck, a lui salué cette nouvelle forme de collaboration, dans le cadre de l’exportation des fruits et légumes sénégalais vers le marché extérieur.
Pour assurer « un meilleur positionnement » des produits sénégalais sur le marché extérieur, « nous avons besoins de plus de logistique, c’est pourquoi, la collaboration que nous allons avoir avec le port de Dunkerque est un atout extrêmement important », a-t-il fait valoir.
Dans cette perspective, les acteurs sénégalais « devraient véritablement avoir une offre conséquente et assurer la qualité » de leurs produits, a-t-il ajouté.
A travers cette collaboration entre le port autonome de Dakar, le port de Dunkerque et les opérateurs privés, « nous allons réunir les conditions qu’il faut pour renforcer la compétitive des produits sénégalais sur le marché extérieur », a indiqué le ministre Papa Abdoulaye Seck. FD/BK