La mutuelle de santé des artistes et acteurs culturels a été officiellement lancée dans la matinée d’hier, jeudi 10 mars au Grand Théâtre National, alors que la question du statut de l’artiste n’a toujours pas été résolue. Pour adhérer à cette mutuelle, que l’on soit musicien ou comédien, danseur ou écrivain, il suffira de débourser 3500 francs Cfa par an, (l’Etat subventionne les 50% restants), loin des 7500 initialement prévus. Sans parler de la contribution du ministère de la Culture et de la Communication, un montant de 35 millions, qui ramène à 1500 francs Cfa la cotisation des 17500 premiers adhérents.

 

PARTAGER