Une diversité de sujets au menu des quotidiens du mercredi

Les quotidiens parus mercredi mettent en exergue une diversité de sujets dominés par le football, la politique et les faits divers.
L’As se focalise sur l’équipe nationale de football sortie victorieuse sur le Niger (2-1) à l’issue de la 4ème journée des éliminatoires de la Can 2017 et note que «les Lions ont un pied au Gabon».

«Après sa victoire sur le Niger (2-1) : Aliou Cissé (coach) crache ses vérités» à la Une de L’Observateur.

«Etre entraîneur du Sénégal, c’est très difficile. Ce fut laborieux, mais on a pris les 6 points. On a du potentiel, mais ça ne suffit pas», dit le coach.

«Les Lions font le job, le Nigeria éliminé, le Maroc, premier qualifié», écrit Le Quotidien.

Pour Le Populaire, «les Lions (sont) à un pied et demi au Gabon».

«Les Lions virtuellement qualifiés. Même s’ils ont encore besoin d’un point pour se qualifier, à deux journées de la fin des éliminatoires, les Lions termineront au pire des cas parmi les meilleures deuxièmes», explique Stades.

De son côté, Libération se veut plus prudent et estime que «le vol des lions pour Gabon 2017 est retardé».

En politique, Sud Quotidien note qu’après l’évaluation du référendum, la coalition «Macky 2012 se positionne» et pilonne l’opposition.

Rewmi consacre sa Une à la proposition de loi annoncée par le député Abdoulaye Makhtar Diop qui veut rendre le vote obligatoire et estime que ce sera «un diktat contre le peuple».

«Le boycott de Serigne Modou Kara au référendum risque de lui coûter son poste (d’ambassadeur itinérant)», titre Direct-Info.

Pendant ce temps, Le Soleil titre sur cet appel du premier ministre Abdallah Dionne aux jeunes africains, à qui il demande : «Soyez les premiers soldats de la paix en Afrique».

La tension qui monte à Grand-Médine (un quartier de Dakar) retient l’attention du Populaire qui informe que «plus de 160 maisons sont menacées de démolition».

«Wade et Ndongo Diao ont offert 8 milliards à Expresso», titre Libération qui se demande s’il s’agit d’un enrichissement illicite à un opérateur de téléphonie.

Dans son dossier du jour, EnQuête dévoile «l’équation du financement» des banques au Sénégal.

«Selon la Bceao, le Sénégal compte 23 banques et 2 établissements financiers. Seuls 15% des Sénégalais ont un compte bancaire. En 215, les banques détenues par les capitaux étrangers ont réalisé un chiffre d’affaires de 200 milliards f cfa», détaille le journal.

Traitant du blocus de la transgambienne, Le Témoin fait état d’une «stratégie d’asphyxie des routiers».

«Avances de trésorerie, diminution des charges : Woyofal allège la Senelec», titre Le Quotidien.