Un village de Tamba isolé après les violentes pluies d’hier

Sendébou, village situé dans la région de Tambacounda, est coupé du monde depuis hier. La capitale du Boundou a reçu de fortes précipitations à telle enseigne que le pont reliant la localité aux autres contrées a été inondé. Il n’a certes pas lâché, mais il est impraticable. Conséquence, les populations sont obligées de recourir au fameux « lothio » pour atteindre l’autre rive. Située non loin du marigot de Dialla, la localité est nichée à l’embouchure de la Falémé, un affluent du fleuve Sénégal. Le maire de Bellé Mody Dieng et Baba Dieng un cadre de la localité ont câblé «L’As» pour tirer la sonnette d’alarme et appeler l’Etat à réagir au plus vite. D’après eux, avec cette situation, les véhicules stationnant de l’autre côté de la rive ne pourront traverser le pont englouti par les eaux que dans deux mois.