Un proche de l’imam Ndao arrêté à Kaolack

Ibrahima Hanne, un homme de 33 ans présenté comme un proche de l’imam Alioune Badara Ndao, actuellement en détention préventive pour apologie du terrorisme, a été arrêté vendredi, à Kabatoki, un quartier périphérique de la commune de Kaolack (centre), a appris le correspondant de l’Aps. Des éléments de la section de recherches de la gendarmerie de Colobane, pré-positionnés la veille aux alentours du domicile suspect, ont arrêté Ibrahima Hanne, à la sortie d’une mosquée de Kabatoki où il venait d’effectuer la prière de l’aube, a confié un témoin à l’Aps. Il résidait dans ce quartier de la périphérie de Kaolack, avec sa femme, ses enfants et ses parents, ’’surpris’’ par son arrestation. L’imam Alioune Badara Ndao, en détention provisoire, avait été arrêté « pour apologie du terrorisme » par des éléments de la section de recherches de Colobane, le 27 octobre dernier, à son domicile de Ngane, de la commune de Kaolack.
Interrogé, Samba Hann, son père dément et soutient que son fils n’appartient à aucun réseau. « C’est tardivement que j’ai appris que les forces de l’ordre étaient venus pour le cueillir. Quand je les ai vus, ces gendarmes étaient au nombre de 13 personnes ou même 15. Ils savaient qu’Ibrahima allait venir chez moi. Ils ont attendu qu’il se réveille pour prier pour mettre la main sur lui quand je leur ai posé des questions, ils ont refusé de me répondre. Ils ont récupéré son téléphone portable. Ibrahima connait l’Imam, mais il ne lui est pas si proche qu’on le dit. Il peut être son disciple, mais il n’est pas jihadiste. Il n’est ni imam ni oustaz», dit-il. Ibrahima est marié et père de quatre enfants. Son épouse explique que son mari a été pris en train de prier dans la mosquée. «Ils sont allés le prendre à la mosquée. Ils l’ont amené ensuite ici. Ils ont fouillé ses bagages. Je sais que c’est un musulman très pieux ». Ibrahima Hann a été acheminé sur Dakar par les gendarmes.