Un journaliste indexe le commissariat au pèlerinage…Tous les morts ne sont pas déclarés

Mouhamadou Mansour Diop ne décolère toujours pas quand il s’agit d’indexer la responsabilité du commissariat général au pèlerinage, qui selon lui n’a pas fait le travail qui était attendu. Au sujet des victimes sénégalaises de Mouna, il insiste et demande à l’Etat de mettre la pression sur le commissaire général qui n’a pas déclaré des victimes sénégalaises connus à Mouna. L’envoyé spécial à la Mecque de Zik fm conteste les chiffres (7 morts et 52 disparus livrés à la presse ces derniers jours.
« Juste pour le privé, dit-il, on a plus de 11 morts, sans compter ceux qui sont déclarés par la commission nationale », confie le présentateur du groupe DMédias. Pour lui, « On ne peut pas attendre la fin des investigations du comité scientifique pour déclarer les morts. L’Arabie saoudite a donné toutes les informations, donc pourquoi la commission nationale a peur de faire pareil? Elle n’a pas fait son travail comme il se doit. Elle ne s’est guère déplacée pour aller regarder ses morts et le comité scientifique qui n’est composée que de 3 personnes, ne peut pas gérer ce drame », a fustigé El Hadji Mansour Diop.