Un déficit de 300 mille logements à Dakar

La demande de logements est supérieure à l’offre dans les zones urbaines du Sénégal, qui concentrent 43 % de la population. Rien qu’à Dakar, le déficit est estimé à 300 mille habitations, selon une étude du ministère de l’Habitat. Le nouveau directeur de la Sn Hlm, Mamadou Kassé, entend contribuer à la résorption de ce déficit. « Nous comptons produire, sur les 10 ans à venir, au moins 5000 logements parmi les 15 mille qui sont prévus dans le cadre du Plan Sénégal émergent (Pse) », annonce-t-il.

Dans ce sens, des mesures d’accompagnement sont nécessaires pour rendre les logements accessibles au plus grand nombre de Sénégalais. Il s’agit, égrène Mamadou Kassé, de garantir aux prestataires un « foncier sécurisé », « une fiscalité adaptée » et un « financement approprié ». (Source : Enquête)