Un charretier retrouvé mort au fond d’un puits…

Le corps sans vie d’un charretier, répondant au nom de Latyr Diop, a été découvert dans un puits à Keur Massar village. L’homme de 35 ans, selon des témoins, puisait de l’eau dans des puits pour les maçons.
Ce drame macabre, survenu au quartier Médinatoul Mounawara, a fini de causer la consternation des populations qui se demandent, rapporte La Tribune, comment ce célibataire s’est retrouvé au fond du puits. Selon toujours le journal, le délégué de quartier de cette localité soutient que « la victime avait un pied sur le mur du puits et l’autre sur sa charrette ». A-t-il fait un faux pas ? Ou a-t-il été traîné au fond du puits par la poulie ? Sans doute l’enquête ouverte par les hommes du commandant Bâ, de la brigade de Keur Massar, va permette d’élucider la mort de ce charretier qui avait prévu de se rendre dans la ville sainte de Touba pour les besoins du Magal.

Son corps, récupéré par les sapeurs-pompiers, après plus de quatre heures de recherches, a été acheminé à l’hôpital Aristide Le Dantec pour les besoins de l’autopsie.