Thiès : Pour le vol d’un veau, E. Sow se retrouve éborgné

Maguèye Ndiaye, qui habite à Séwokhaye, dans la commune de Ngoundiane, a été la victime d’un voleur de bétail le 17 septembre dernier. Ayant constaté la disparition de son veau, il décide, en compagnie de ses frères Madiaw et Amadou Ndiaye, de faire le tour du village. Après plusieurs heures de recherche, renseigne L’Observateur, ils croisent le nommé El Hadj Sow qu’ils suspectent tout de suite d’avoir volé la bête tant il avait du mal à expliquer sa présence sur les lieux. Mais, le sieur Sow fait dans la dénégation systématique. Le jeune berger sera alors roué de coups par les frères à qui il finit par indiquer l’enclos de Bounama Sow où le veau sera retrouvé.

El Hadj Sow s’est ainsi présenté à la barre éborgné, avec une incapacité temporaire de travail de 25 jours. Le ministère public requerra contre lui et son complice Bounama Sow une peine individuelle de deux ans ferme, respectivement pour vol et recel de veau. Quant à Madiaw et Amadou Ndiaye, qui ont voulu se faire justice eux-mêmes, ils risquent jusqu’à 5 ans de prison ferme pour coups et blessures volontaires ayant entraîné la perte de l’œil gauche du mis en cause. Le verdict est fixé, selon le journal, au 14 octobre prochain.