Terrorisme et politique à la Une des quotidiens du mercredi

Divers sujets, allant du terrorisme à la politique, en passant par l’économie font la Une des quotidiens du mercredi.
Ainsi, La Tribune s’intéresse-t-il à «ces Sénégalais perdus dans le terrorisme» et note les cas de l’imam Alioune Ndao de Kaolack, de l’imam Sèye, de Cheikh Alassane Sène et de Joni Bâ.

Le Quotidien met en exergue les polices sénégalaises et mauritaniennes qui sont sur les traces d’Ould Saleck, un terroriste évadé de prison à Nouakchott.

Mais selon ce journal, il n’y «Cheikh-point à Saint-Louis» où des fouilles sont effectuées pour le retrouver.

«Homme le plus recherché au Sénégal et en Mauritanie : Saleck, sur les traces d’un tueur», écrit Libération.

De son côté, L’Observateur parle du journaliste mauritanien du même nom que Cheikh Ould Saleck arrêté dimanche à Dakar à bord d’un vol d’Emirates par méprise d’homonymie.

«Le journaliste Saleck Ould Cheikh a quitté Dakar hier», renseigne L’Obs.

En politique, Direct-Info note que «le Pds (Parti démocratique sénégalais, ex-parti au pouvoir, est) dans le coma», parce que miné par des querelles, des arrestations de ses membres, par une léthargie et de l’immobilisme.

«Des cadres de salon aphones ; une jeunesse libérale décapitée», analyse le journal.

Revenant sur la controverse autour de l’avis du Conseil constitutionnel sur la réduction du mandat présidentiel de sept à cinq ans, Sud Quotidien écrit que «la société civile siffle la fin de la récréation».

Dans ce journal, Mouhamadou Mbodj du Forum civil estime que «le peuple est au-dessus du Conseil constitutionnel», à côté de Mignane Diouf, coordonnateur du Forum social qui soutient : «Je trouve inutile cette polémique».

Le Témoin consacre sa Une aux premiers tests du pétrole découvert au large de Dakar et indique que «le Sénégal (est) déjà à 8000 barils/jour».

Pendant ce temps, L’Observateur s’entretien avec Moussa Touré, ancien ministre de l’Economie, qui «se lâche».

«Sur le carburant, l’Etat vole 150 milliards F CFA par an aux Sénégalais. C’est regrettable de se glorifier d’un taux de croissance de 6,4% en 2015», dit Moussa Touré.

Faute d’argent, L’As informe que «la Suneor (principale huilerie du Sénégal) à l’arrêt».

En faits divers, L’Observateur revient sur l’installation, hier, du colonel Daouda Diop, nouveau Directeur général de l’Administration pénitentiaire (DAP), et souligne que «l’inspecteur Ousmane Faye meurt en plein discours».

«Passation de service à la DAP : L’inspecteur Faye meurt après son discours», note EnQuête.

Ce journal s’entretient avec Tamsir Jupiter Ndiaye, condamné deux fois pour homosexualité. «Mon drame…», dit Jupiter.

Poursuivant ses confessions, il affirme: «Je ne suis coupable d’aucun acte. La seconde accusation résulte d’une conspiration. Mon épouse est une grande dame. Elle m’a beaucoup soutenu. Ce qui se passe à Rebeuss est une tragédie. J’y ai découvert des gens fous. Je n’ai pas entendu Karim Wade tenir des propos déplacés sur le président Sall».

A la Une de Stades, Sadio Mané soutient : «Je ne veux pas rester à Southampton».