Tamba : une classe en abri provisoire emporté par des flammes et 14 tables calcinées

Incompréhensible ce qui s’est passé ce dimanche 3 janvier 2016 à Soukouta un village de la commune de Dialacoto dans le département de Tambacounda. Peu après 19h, un inconnu s’est introduit dans la classe en abri provisoire de l’école du village et à mis le feu. Tout est alors calciné y compris les 14 tables-bancs qui étaient dans ce CM1. Au téléphone, Pape Mamoudou Dembélé, directeur de cet établissement élémentaire d’ajouter que même les 78 piquets qui soutenaient la classe en pailles sont partis en fumé. Qui a pu poser un tel acte odieux? Mystère et boule de gomme. Seulement, la question sur toutes les lèvres dans cette contrée de la commune de Dialacoto, est de savoir pourquoi le malfaiteur a attendu le retour des congés de Noël des 3 enseignants du village pour mettre le feu et disparaitre. De toutes les façons les limiers de la brigade de Dialacoto ont ouvert une enquête pour se faire une idée des circonstances de cet incendie prémédité. Le constat est amer, car les élèves sont dans l’obligation de prolonger leurs congés et de perdre encore des jours qu’ils ne pourront plus rattraper puisse que la pluie s’installe très tôt dans cette partie située à l’entrée du Parc National de Niokolo Koba. Pauvres élèves ! Si l’Etat avait construit une 3e classe dans ce village, le malfaiteur se serait peut-être tourné vers une des cases des enseignants.

Sadio SOUMARE à Tamba pour xibaaru.com