Tamba : les enseignants en surplus dans les écoles sur le point d’être redéployés

Face au besoin en enseignants dans les différentes circonscriptions, le ministère en charge de l’éducation nationale a sorti deux circulaires relatives à l’utilisation du personnel enseignant du préscolaire de l’élémentaire et du moyen. A Tambacounda, l’Inspecteur de l’Education et de la Formation a réuni les différents acteurs du système éducatif pour partager les nouvelle instructions afin d’éviter des perturbations surtout syndicales. Car une des circulaires indique entre autres mesures, que: « dans une école de 12 classes et plus, un cours ne peut être éclaté en deux classes que si l’effectif total à scinder est au moins égal à 80 élèves ; en deçà de ce nombre, ouvrir une classe double flux ; dans des zones à forte demande d’éducation, l’effectif minimum d’une classe est désormais fixé à 50. Les I.E.F sont désormais tenus de respecter la norme d’un suppléant par école de 12 classes, mieux, ils ne doivent muter des maitres en qualité de suppléants que lorsque les besoins en maitres de la circonscription sont couverts». A cela s’ajoute le fait qu’une école de moins de 12 classes ne doit pas avoir un directeur déchargé. Aussi, il est mis fin à la pratique qui consiste à affecter les maitres qui sont les agents de l’Etat dans les garderies communautaires. En somme, le surplus d’enseignants noté au niveau des établissements préscolaires, élémentaires et moyen sera redéployé là où le besoin se sent. Car dans le seul département de Tambacounda, l’IEF a un besoin d’une quarantaine d’enseignants. D’ailleurs, 4 écoles sont créées cette année dans la circonscription mais faute de maitres, les tout-petits sont toujours dans la rue. Selon le l‘IEF Amadou Dia, c’est une opération qui va à coup sûr permettre de récupérer des enseignants à mettre à la disposition des écoles pour la qualité de l’enseignement. Surtout dans un contexte de mise en œuvre du PAQUET qui a érigé la rationalisation de toutes les ressources, notamment humaines, au rang de priorité.

Sadio SOUMARE à Tamba pour xibaaru.com