Tamba : les élus locaux capacités pour le suivi budgétaire de leurs collectivités

Ils sont 25 élus des nouvelles communes du département de Tambacounda à subir et cela pendant 3 jours, une capacitation essentiellement basée sur le budget des collectivités locales. Car en cette veille de l’élaboration des différents budgets, la plupart des élus ne sont pas préparés à ces genres d’exercices, celui de l’élaboration du budget. C’est ce qui a fait dire à Ibrahima Sory Diallo, Secrétaire Exécutif de l’ONG La Lumière qui déroule ledit atelier financé par Oxfam, « nous travaillons à accompagner le gouvernement dans le cadre de son slogan pour une gouvernance sombre et vertueuse, notre partition est de faire de sorte qu’au niveau de la base qu’on comprenne ce slogan mais aussi que les élus puissent détenir les ridements pour y arriver. Pour cela il a s’agit de revoir les questions des l’élaboration de ce budget, de sa mise en œuvre, son suivi mais aussi et surtout la rédition de comptes. Et donc si un tel processus est bien suivi par les élus, c’est alors un véritable gage de transparence ». A Mr Diallo d’ajouter qu’il est mis en place dans chaque collectivité locale, des jurys citoyens qui sont composés de personnes qui ne détiennent pas de mandat électif. Et donc ces populations sont-elles même constituées de délégués qui sont aussi capacités. Pour sa part, Amidou Aboubackry Diallo, formateur et membre de la CONASUB (Coalition Nationale pour le Suivi Budgétaire), de dire que le budget de l’Etat ou celui des collectivités locales est l’outil le plus puissant pour répondre aux préoccupations des populations. Il soulignera par la suite que « le budget est un acte de prévision et d’autorisation des recettes et des dépenses de la collectivité locale pour une année. A ce titre, le budget participatif est un mécanisme par lequel les citoyens travaillent en synergie avec les élus dans un processus de planification budgétaire, remontant de la collectivité de base (village/quartier) à la collectivité territoriale ».

Sadio SOUMARE à Tamba pour xibaaru.com