Tamba : le Réseau Aliniha-Arafat forme des monitrices en alphabétisation pour l’autonomisation de la femme

Le réseau des Associations Aliniha Autogérées des Femmes de Tambacounda (Aliniha/Arafat) regroupant des associations de femmes pour le développement durable en Afrique, vient de boucler ce jeudi 6 août 2015 une session de formation à 7 monitrices en Alphabétisation. Avec plus de 1500 membres, ce réseau ambitionne d’alphabétiser l’ensemble de ses membres pour leur permettre justement de s’autonomiser davantage. Car beaucoup d’entre elles ne savent même pas lire encore moins écrire. Selon la présidente madame Bâ Fatoumata Niang, d’Aliniha-Arafat international et aussi présidente d’Arafat au Sénégal, « ces femmes très actives dans le développement durable de leur contrée sont pour la plus part, obligées de louer les services d’une tierce personne pour décrypter le contenu d’une correspondance. D’ailleurs lorsqu’elles prennent part à une rencontre, la restitution de celle-ci aux autres membres pose très souvent problème, car elles n’ont pas pu prendre notes et du coup ne peuvent pas retenir tout ce qui a été dit ». C’est ainsi donc que 7 monitrices sont formées en didactique des langues, les mathématiques et aussi sur l’andragogie. Et donc, 7 centres seront ouverts dans la commune et dans le département pendant 6 mois. Chacun des centres alphabétisera 20 femmes soit un total de 140 femmes. Et pour une première phase, le poular, le mandink et le wolof sont les trois langues ciblées.

Sadio SOUMARE à Tamba pour xibaaru.com