Tamba : la région a enregistré 82 décès maternels

De janvier 2015 à nos jours, la région de Tambacounda a enregistré 82 décès liés à des accouchements ou à des complications obstétricales. A Babacar Guéye, expert régional de l’UNFPA à Tambacounda de souligner la gravité de cette situation. « C’est une aberration », s’exclame-t-il. Il urge alors d’utiliser le Planning Familial(PF) comme levier car il est possible de réduire ces décès de 30%, souligne Mr Guéye. Il a aussi souligné que l’objectif de ce PF était de passer de 12% à 27% en 2015. Et la contribution de la région de Tambacounda était le passage de 04% à 08%. Car cette région avait le plus faible taux de prévalence avec celle de Matam. Et donc l’ensemble des activités déroulées par l’UNFPA et ses partenaires ont effectivement permis à la région de respecter ce passage. Du coup, Tambacounda est la seule région à faire un bond de 4 points, de 2012 à 2014. Actuellement, la région a dépassé ce taux et se trouve à 9%. Mais il y a toujours des poches ou des zones (axe Tambacounda-Bakel) où les populations n’ont toujours pas adhérées au PF. Malheureusement le taux de mortalité maternelle reste toujours préoccupante.
Sadio SOUMARE à Tamba pour xibaaru.com