Suite à l’article de Monsieur Aladji NDIAYE, paru dans les colonnes de Dakar actu, du Témoin et de Xibaaru

« La maturité d’un homme se mesure à chacune de ses réactions au sein de la société qui détermine les termes de sa stature conforme à ses relents humains ». (Jean Jacques ROUSSEAU).
Cette maxime, Monsieur Aladji NDIAYE vient de nous la confirmer par son comportement suite à sa sortie maladroite, insensée et truffées d’une mauvaise foi, guidée par une malhonnêteté qui pousse au dégoût et au mépris. Sa vanité intellectuelle s’est accrochée aux chimères des abus de la déraison qui hantent nos mœurs politiques bien soignées au fil du temps et qui nous ont poussées à faire une analyse approfondie afin de se départir de cet énergumène qui cherche toujours à être aux commandes des entités socioculturelles et politiques sénégalaises d’Almeria malgré ses carences intellectuelles et morales. C’est pourquoi nous avons décidé d’un commun accord à porter notre réponse par les voies autorisées et utilisées.
Quand on a l’entendement ouvert par l’habitude de réfléchir, il vaut mieux chercher ce qui concoure à la paix, à la cohésion, au sérieux, à la justesse, à la dignité humaine pour la massification de l’APR partout dans le monde entier car, persuadés que son Excellence le Président Macky SALL exige de nous un comportement républicain. C’est ce comportement républicain qui nous pousse à rétablir la vérité et une que recèle chacun de ces aspects dans le fonctionnement de notre formation politique régit par les Statuts et Règlement Intérieur. Comme qui se croit être devant un juge, nous levons nos mains droites pour jurer de dire la VERITE et rien que la VERITE. Monsieur NDIAYE dénonce le comportement des responsables politiques « Modou- Modou » qui sont manipulés depuis Dakar ; par qui et à quelle fin, et pour y gagner quoi au juste ? Ce qu’il doit expliquer clairement avec des arguments de taille. « Nous sommes plus de 10.000 sénégalais et les 80% sont de l’APR» soutient-il : ce qui veut dire que nous comptons 8.000 militants mathématiquement parlant et que tous ces militants font partis d’une même section : peut-être la plus grande section APR du monde entier. A première vue, nous soutenons que Mr. NDIAYE n’a pas daigné lire les textes statutaires et réglementaires qui régissent l’APR. A cet effet, nous lui conseillons de lire l’article 7 des Statuts : Le Comité. Combien de comités pouvons-nous monter avec 8.000 militants avant de monter la Section de ville qui regroupera tous les comités légalement constitués ? Voilà politiquement, légalement et normalement ce qui doit être. Malheureusement Mr. NDIAYE, seul membre fondateur avec Mbaré KEBE comme il dit, ignore l’ABC du fonctionnement de l’Alliance Pour la République/Yaakaar, notre formation politique. Que diront Mr Abdourahmane SOW et Mr. Khalifa DIA qui s’étaient rendus à Madrid à la rencontre du Président SALL en 2008 ? Mme Georgette MENDY, Mme. Aïssatou DIENE, Mr Mamadou NGUETT, Mr. Mamoudou DIACK, Mme Fatoumata DIALLO, Mr Moussa KA et tous les autres qui se sont donnés dès le début des activités politiques pour accompagner le Président SALL ? Mr. NDIAYE soutient encore que les responsabilités suite à l’avortement de la visite de Mme. Seynabou Gaye TOURE, ancienne ministre des sénégalais de l’extérieur et le fiasco du forum de l’APR ne sont pas encore partagées. Ce qui nous fait rire sous cap car il sait en âme et conscience que c’est lui qui a fait capoter ces deux manifestations pour des raisons d’intérêt crypto-personnels et calculs politiques en voulant isoler ces camarades de parti au profit des sociétaires d’une Association dont la plupart est constituée de militants du PDS et dont il venait juste de rejoindre. Et c’est depuis ce jour que notre formation politique a commencé à avoir des problèmes. Allant de mal en pire jusqu’à sa fameuse bataille d’avec Mr. Khalifa DIA, un homme véridique et combien valeureux qui lui a osé lui dire la vérité d’en face. Nous nous sommes concertés en toute responsabilité pour redonner à l’APR locale son lustre et poursuivre le travail avec des hommes et des femmes honnêtes et républicains qui sont des inconditionnels de son Excellence le Président Macky SALL. Ce fut la création du nouveau comité APR/Yaakaar supervisé et validé par Mr. Sory KABA, Ambassadeur et Directeur des sénégalais de l’extérieur et de Mr. Lamine DIOUF, chargé des immigrés au Conseil Economique Social et Environnemental, Coordinateur de la DSE/Italie, le 18 Avril 2015 et sous la présence d’autres coordinateurs invités (Malaga, Murcia, Albacete). Ce nouveau Comité, dirigé par Mr. Malick Wade GUEYE, regroupe presque tous ceux qui étaient dans l’ancien comité et qui en avaient ras-le-bol des agissements de Mr.NDIAYE et de nouveaux adhérents afin de mener à bien le travail politique dans la transparence, la démocratie et le respect des principes républicains, en collaboration avec les autres comités d’Espagne avec la bénédiction du Coordinateur de la DSE/ Espagne, son Excellence Mr. Mactar Belal BA et de Mme. Awa Cheikh MBENGUE, Conseillère économique sociale, responsable politique à Madrid.
Au lieu de bousculer nos affinités vers l’entente et la cohésion dans la sincérité pour faire cap sur 2017, Mr. NDIAYE sacrifie tout son temps à semer la zizanie, à se faire de nom en attaquant sans fondement nos autorités, en ayant comme conduite et idée : « Tout pour et avec moi seul, si ce n’est pas moi, personne d’autre ne le sera », allant jusqu’à avancer des cas de derniers venus à Almeria. Mais on lui servit la leçon du prophète Mohamed (PSL), le dernier venu des prophètes. Soyons conscients que le jugement de l’histoire pour chacun de nous étalera nos manœuvres inhumaines avec le temps. Le jour où une commission de supervision viendra jusqu’à Almeria pour ausculter exactement la réalité des choses, ce jour là, si vraiment le ridicule tue, il tuera à coup sûr.
La commission chargée de la presse de l’information et de la communication/Comité local APR/Yaakaar