Close-up close-up shots of the tracks

Il n’avait pas supporté leur rupture.

Diane MacDonald est la première femme à conduire un train sur le réseau ferré en Ecosse. Lorsqu’elle est entrée dans la compagnie alors qu’elle n’avait que 19 ans, elle déclarait: « Je suis excitée et fière d’avoir réussi les examens pour conduire des trains. C’était dur, mais ça en valait la peine ! La ligne de la côte ouest est l’une des plus belles où l’on puisse rêver de travailler. Les paysages sont à couper le souffle ».

Un discours qu’elle ne prononcera sans doute plus jamais. Et pour cause, la jeune femme a vécu un terrible drame. Le 19 août 2014, alors que Diane vient de quitter son compagnon de l’époque, Gary, un homme se jette sous son train. « Je n’ai rien pu faire, impossible de freiner », déclarait la conductrice sous le choc.

Pour ne rien arranger, elle apprend que cet homme est en réalité son ex avec lequel elle vivait depuis 10 ans. « Ils formaient le couple idéal », confiait une source proche du couple. « Ils étaient comme les petits pois d’une cosse! Inséparables, complices, bref admirables. Gary avait un petit garçon d’une première union, et Diane en était folle. Gary passait beaucoup de temps à s’occuper de son fils, c’était le papa poule par excellence.. ».

Pourtant, contre toute attente, le couple se sépare en juillet. Une séparation que Gary a du mal à digérer. Détruit, abattu, l’homme choisit alors de se suicider en se jetant sous le train de sa compagne. « Les circonstances de cette tragédie sont abominables pour toutes celles et ceux qui ont été impliqués », écrivait Diane. « Je dois tenter de comprendre ce qui s’est passé, et ainsi, peut-être, parvenir à en faire le deuil. »

7sur7.be

PARTAGER