Services financiers : 4,3 millions de Sénégalais en sont privés

L’inclusion financière est loin d’être une réalité au Sénégal, pays où 4,3 millions d’habitants vivent sans accès à la moindre institution de microfinance, selon une étude sur la cartographie des points de services financiers au Sénégal réalisée par le Fonds des Nations unies pour le développement du capital (Uncdf).

D’après l’étude, au Sénégal, il n’existe que 2 points d’accès aux services financiers pour 10 mille habitants dans un tiers des départements. «Bien que le pays compte plus de 9 000 points d’accès aux services de mobile money dont 83 % sont gérés par les opérateurs de téléphonie. Ceux-ci sont centrés principalement à Dakar du fait d’une couverture réseau limitée dans les zones rendant ainsi difficiles le développement et la maintenance de ces services», constate Felip Marti, analyste Afrique du cabinet Mix, cité par le journal «Le Quotidien».