Serigne Mountakha Mbacké lève l’équivoque : « Satan ne peut pas avoir droit de cité ici à Touba car le Serigne a déjà sécurisé les lieux »

Il a voulu remettre les pendules à l’heure, il l’a fait. Serigne Mountakha Mbacké, s’exprimant hier, mercredi 2 décembre, à l’occasion de la cérémonie officielle du Magal de Touba, a levé toute équivoque sur le malentendu suscité par le supposé incident survenu à la grande mosquée où il serait retenu à la porte par des agents des services de sécurité. L’adjoint au Khalife général des mourides a simplement tenu un discours apaisé.

Serigne Mountakha Mbacké a levé le voile sur ses rapports avec le président de la République, Macky Sall. S’exprimant hier, mercredi 2 décembre, à l’occasion de la cérémonie officielle du Magal tenue à la résidence Cheikh Ahmadou Bamba, l’adjoint au Khalife général des mourides a signalé qu’il y avait simplement un malentendu quand les forces de sécurité lui avaient interdit l’accès de la grande mosquée lors de la visite de Macky Sall.
«Satan ne peut pas avoir droit de cité ici à Touba car le Serigne a déjà sécurisé les lieux. Il y a une polémique née, ces jours-là, au sujet de ma prière à Darou Minam», a-t-il laissé entendre. «Il n’y a pas de problèmes entre nous et le président de la République», a expliqué Serigne Mountakha Mbacké. «Après avoir rendu grâce à Dieu et remercié Serigne Touba, j’exhorte tout le monde à doubler d’efforts dans la voie droite et le travail», a-t-il déclaré.

1 Comment

Les commentaires sont fermés.