Sénégal : Repli de 4,4% du secteur secondaire en juillet 2016

L’activité dans le secteur secondaire au Sénégal a enregistré une baisse de 4,4%, en variation mensuelle, au mois de juillet 2016, a-t-on appris lundi auprès de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE).
« Cette situation est essentiellement imputable aux contreperformances enregistrées dans la construction (moins 14,8%), les activités extractives (moins 14,5%), les conserveries de viande et de poissons (moins 23,3%), les autres industries manufacturières (moins 30,5%) et la production de sucre (moins 21,5%) », souligne la DPEE.

Par contre, le raffinage (plus 87,5%), la métallurgie-fonderie (plus 50,6%), la production d’énergie (plus 7,5%) et le travail de bois (plus 29,7%) se sont bien comportés durant la période sous revue.

Sur un an, une progression de 5,9% de l’activité est observée dans le secteur secondaire, essentiellement attribuable à la bonne tenue des industries chimiques (plus 51,1%), des activités extractives (plus 22,4%), du raffinage (plus 106,1%), de la métallurgie-fonderie (plus 62,3%), de la fabrication de matériaux de construction (plus 12,5%), du travail de bois (plus 69,1%) et de la production de sucre (plus 329,5%).

Toutefois, la DPEE relève des contreperformances dans les conserveries de viande et de poissons (moins 43,5%), la construction (moins 4,7%), les autres industries manufacturières (moins 27,6%), la fabrication de produits céréaliers (moins 33,7%), la construction de matériels de transports (moins 74%) et la fabrication de corps gras alimentaires (moins 85%).