Saliou Sarr avait critiqué le taux de croissance de 6,5%…L’etat apporte des réponses à ses allégations

Le Directeur de l’analyse de la prévision et des statistiques agricole (Dapsa) a apporté  des éclairages la sortie de Saliou Sarr (photo), coordonnateur technique des programmes à l’Association Sénégalaise pour la Promotion du Développent par la Base (Asprodeb) qui a soutenu que le taux de croissance de 6,5% annoncé par le gouvernement est inexact et que même les objectifs d’autosuffisance en riz fixés par le gouvernement pour 2017 ne seront pas atteint. «Je connais bien Saliou .Et j’étais  même surpris de par ses déclarations » a soutenu Dr Mendy.  Pour  ce statisticien, derrières les chiffres se cache toute une méthodologie. « Il faut faire attention. En statistique, lorsqu’on vous donne un chiffre, ce n’est pas le chiffre en tant que tel qu’il faut prendre en compte. C’est ce qui est derrière ce chiffre et savoir comment on fait pour avoir ce chiffre » a expliqué l’ancien professeur de statistiques et probabilité à  l’université Assane Seck de Ziguinchor. « Nous sommes la seule structure qui a une base de sondage de plus 6300 ménages qui couvre toute l’étendue du territoire et qui travaille en étroite collaboration avec les directeurs régionaux du développement rural (Drdr). Nous travaillons avec 200 enquêteurs qui sont sur toute l’étendue du territoire national » a-t-il détaillé dans ses explications. Il a aussi mis fin à la polémique sur la guerre des données statistique qui occupé les devant de l’actualité. «La seule structure habilité à traiter à collecter et diffuser des statistiques agricoles, c’est la Daps. Tout autres statistiques qui viennent d’ailleurs ne sont que spéculation. Officiellement c’est la Daps qui est habilité à diffuser les statistiques agricoles » a clarifié Dr Ibrahima Mendy en marge d’un point de presse.

Le patron de la Daps a également affiché son optimisme quant à l’atteinte, en 2017 des objectifs fixés pour l’attente de l’autosuffisance en riz. Sur ce point, il a indiqué « On ne s’est pas levé comme ça pour fixer des objectifs. C’est sur  la  base  de model d’analyse scientifique, en mettant toutes les variables nécessaires qu’il faut qui nous ont permis de fixer ces   objectifs. Je reste convaincu que sur la  base du travail scientifique qu’on a fait,  l’objectif sera atteint en 2017» a espéré le Directeur de la Dapsa.

3 Comments

  1. Depuis quand il est statisticien. Çe monsieur est dangereux, il faut le virer de la DAPSA. C’est une urgence, il a introduit la politique mensongère ds ce secteur strategique

  2. Saliou on te connait tres bien ds la filière, ne rentres pas ds çes combines, setal yalla, tu as bcp fait pour cette filière, tu t’es bcp battu, de grace, ne suis pas ces gens du ministere. Tapale rek. Bou tchi book, ces politiciens vont partir et toi le secteur a besoin de toi. Courage, tu sais çe que dis. Ce Mendy la ne fait pas partie du secteur, il y est venu parcequ’il est de l’APR, c’est tout. Cela ca bientot finir.

Les commentaires sont fermés.