Saint-Louis : l’école de Marième Faye SALL crie au secours

Le décor qu’offre l’école élémentaire Insa Coulibaly de Ndiolofène est loin d’être reluisant. En plus de l’état de délabrement très avancé des salles de classe, l’environnement immédiat des élèves se détériore. L’école présente un visage hideux, avec un tapis herbacé, des murs de classes sans peintures.

Pis, le plafond des salles de classe tout comme les toitures des dalles sont dans un état piteux. L’établissement est quasiment sans table bancs, les quelques trouvées sont cassées ou démontées et les toilettes très délabrées ne sont pas fonctionnelles.

« Les autorités scolaires et municipales semblent ne pas s’intéresser à l’environnement scolaire des jeunes élèves », crie Monsieur Coulibaly, le directeur adjoint de l’école.

« Une correspondance a été envoyée à l’inspection et aurait même était transmise à la protection civile, sans réaction », a-t-il déploré.

Rappelons que la première Dame de la République Madame Marième Faye SALL était pensionnaire de cette école.