Revue de presse du lundi…plusieurs sujets à la Une des quotidiens

Plusieurs sujets ayant trait à la politique, aux faits de société et à la gouvernance font la Une des quotidiens reçus lundi.

Traitant du «vain combat» des jeunes socialistes, La Tribune explique «pourquoi les ministres Ps ne vont pas quitter» le Gouvernement.

Dans ce journal, Yéya Diallo, présidente nationale des Jeunesses féminines socialistes affirme que «le combat de Babacar Diop (président de la Jeunesse pour la démocratie et le socialisme qui a lancé une pétition pour le départ du Gouvernement des ministres socialistes) est perdu d’avance».

«Pétition pour le retrait des ministres socialistes-Bamba Fall en mission commando à Thiès», titre Walfadjri, dans lequel journal, le maire socialiste de la Médian estime qu’ «il est grand temps qu’ils (ministres socialistes) quittent le Gouvernement».

«Rififi au Ps-La pétition des Jds déchaine les passions», note L’As à la Une duquel journal, le président Macky Sall précis que «personne n’est le patron de l’Apr à Dakar…»

Nos confrères informent que l’ancien Premier ministre, Aminata Touré est chargée d’élaborer un plan d’animation et de redynamisation.

«En tournée politique-Le ministre de l’Intérieur (Abdoulaye Daouda Diallo) sème la colère partout», écrit Walfadjri.

La tournée africaine de la candidate à la présidentielle française intéresse Le Populaire qui indique que «de Dakar, Rama Yade lance les hostilités».

«De sa ville natale, elle s’en prend au président Hollande. L’ancienne ministre de Sarkozy rencontre, rencontre avec son équipe de campagne, les penseurs de l’Apr, avant son audience avec Macky Sall», informe Le Populaire.

L’affaire Petro Tim revient à la Une de Rewmi qui souligne que «le journaliste Adama Gaye fait de nouvelles révélations !»

Dans Sud Quotidien, l’analyste politique, Momar Seyni Ndiaye commente l’affaire Petro Tim et pointe du doigt le «silence coupable des alliés de Macky».

«Tronçon Diamniadio-Mbour-Le péage s’ouvre le 15», titre Le Quotidien.

L’Observateur revient sur le projet de loi modifiant la loi n°65-60 du 21 juillet 1965 et indique que «le Code pénal (est) corsé».

«Les chauffards durement sanctionnés. La fausse alerte lourdement réprimée. Guerre déclarée aux agresseurs et exploitants sexuels des mineurs», révèle Lobs.

Dans son dossier du jour, EnQuête se focalise sur les réseaux sociaux et décèle un «libertinage virtuel».

«De plus en plus, la morale, la pudeur ou plutôt le kersa sont mis à mal par les réseaux sociaux», constate le journal.

De son côté, Le Soleil met en exergue les condoléances du Chef de l’Etat à Dioffior à l’occasion des funérailles du khalife général des Khadres. «Cheikh Bouneuneu, un homme exceptionnel et d’une grande humilité», dit Macky Sall.