Retrait des Talibés de la rue…A Mbacké la police rafle tous les mendiants

Le processus de retrait des enfants mendiants de la rue suit son cours. Comme personne ne s’y attendait, le département de Mbacké n’a pas été épargné. 20 mendiants dont la plupart en provenance de Touba et qui faisaient la manche à Mbacké ont été raflé hier: 17 le matin, 3 le soir. L’opération était menée par le commissaire Issa Sow et ses agents en application des instructions du chef de l’Etat. Parmi ces mendiants, plusieurs non-voyants qui étaient dans les rues de Mbacké. Seulement, tous ont été libérés le soir après audition et notification d’interdiction de mendier désormais sur la voie publique.

Pour les jeunes talibés, leur « Serigne daara » (maîtres coraniques) ont accouru vers le commissariat urbain de Mbacké où ils ont été entendus et de fortes recommandations leur ont été faites par le commissaire Issa Sow de ne plus laisser les enfants mendier dans les rues. Sinon, leur a-t-il signifié, la police sera obligée à chaque fois d’appliquer la loi. Après cette rafle, l’association des non-voyants de Mbacké a ensuite immédiatement tenu une conférence de presse au cours de laquelle ils ont dénoncé leur arrestation. Selon Ibrahima Diop, leur porte-parole, les instructions de SMS ne les concernent pas. « Nous avons bien écouté le chef de l’Etat, il n’a jamais fait état d’aveugles. Tout le Sénégal est témoin que Macky Sall a parlé d’enfants mendiants », dit-il, expliquant que les aveugles de Mbacké mendient sur la voie publique depuis plus de 30 ans et n’ont jamais gêné personne. Avant de s’interroger sur le pourquoi de l’interpellation de gens qui pour certains, ont plus de 50 ans. Estimant qu’il y a abus d’autorité, ils veulent que le chef de l’Etat et les autorités compétentes précisent les personnes concernées par la mesure. En tout cas, ils ne comptent pas en rester là. En tout cas, quand des non-voyants comptent se battre, les coups vont pleuvoir… aveuglément.
Attention donc !